Comment fonctionne une machine à coudre ?

La machine à coudre est généralement facile à utiliser, mais le processus peut sembler complexe pour ceux qui ne savent pas encore comment elle fonctionne. Les différentes étapes à suivre sont généralement déjà mises en relief dans le manuel d’usage. Certains modèles comportent même une image détaillée montrant les techniques à privilégier pour mener à bien l’enfilage de l’aiguille. Mais ces documents ne parlent du réel fonctionnement d’une machine à coudre que rarement.

Quels sont les éléments d’une machine à coudre ?

La machine à coudre, comme son nom l’indique, est un engin dédié à la couture. Il s’agit d’un équipement facile à utiliser. Toutefois, il faut avoir un minimum de connaissance pour l’utiliser correctement. En général, une machine, qu’elle soit de type électronique, mécanique ou électro-mécanique, est composée de 12 éléments essentiels. Quels sont donc ces différents éléments ?

L’interrupteur d’alimentation 

Il correspond au bouton qui sert à allumer ou à éteindre la machine. Son emplacement peut varier selon le type du produit, mais dans la plupart des cas, il est idéalement situé sur le côté droit de la machine à coudre. Cet élément sert à démarrer ou à éteindre l’engin.

La broche porte-bobine

Elle correspond à la petite broche située au-dessus de la machine à coudre. Cette pièce sert à porter la bobine de fil pour la couture. Elle peut être en plastique ou en métal.

Le guide-fil

Cette minuscule pièce est située en haut sur le côté gauche de la machine. Elle est souvent faite de métal. Elle a pour fonction de guider le fil de la bobine vers le dévidoir.

Le dévidoir

À droite de la broche porte bobine de votre machine à coudre, vous y découvrirez une autre broche ainsi qu’un petit volant horizontal. Ces deux éléments forment le dévidoir. Elles servent à remplir la cannette avant de faire la couture.

Les boutons de réglages du point

Ce sont des boutons qui permettent de sélectionner le point de couture, choisir sa longueur et sa direction. Leur emplacement peut varier d’un modèle à un autre. Mais en général, ils sont situés près d’un petit écran sur l’avant de la machine à coudre. Vous devez lire le manuel d’utilisation de la machine pour savoir les fonctions de ces boutons.

Le levier releveur de fil

Il s’agit d’un levier qui est muni de deux rainures. Il est placé à l’avant de la machine sur le côté gauche. Cette pièce est facile à utiliser, car elle est munie de repères. Ce guide vous comment enfiler la machine à coudre.

Le bouton de réglage de la tension

Il s’agit d’un bouton de forme circulaire qui se trouve à côté du levier releveur de fil. Ce bouton sert à contrôler la tension du fil, cette pièce est munie de graduations pour vous indiquer la tension du fil de couture.

La vis du pince-aiguille

Il s’agit d’une petite pièce en métal qui se trouve sur le côté droit de l’aiguille. Cette vis a pour fonction de veiller à la bonne fixation de l’aiguille pendant la couture.

Le pied-de-biche

Le pied-de-biche est une petite pièce identique à un ski. Il se trouve en dessous de la vis de l’aiguille. Cet accessoire maintient le tissu en place et le guide au cours de la couture.

La plaque à aiguille

Il s’agit d’une plaque en argent placée sous l’aiguille. Pourvue d’une graduation, elle joue un rôle important dans le piquage droit d’un tissu quelconque. Elle est souvent à base de métal et comporte d’ouvertures pour faciliter le passage des griffes d’entraînement et de l’aiguille.

La griffe

La griffe est un accessoire en métal située en bas du pied-de-biche et sur la plaque à aiguille. Cette pièce a pour fonction de faciliter le déroulement du tissu au cours de la couture.

La cannette et son ergot

L’accessoire appelé cannette est une mini-bobine avec un ergot placée en dessous de la machine à coudre. Elle joue le rôle d’un fournisseur de fil suffisant pour l’aiguille par les bas pour une couture solide et réussie à la fois. Pour bien l’utiliser, vous devez la remplir et la placer dans le boîtier qui se trouve sous la machine.

Mieux comprendre le fonctionnement d’une machine à coudre

Vous maîtrisez désormais l’anatomie basique d’une machine à coudre. Il est donc le grand temps de comprendre son fonctionnement, afin de mieux l’exploiter et de mener à bien son projet de couture, quel que soit le type.

Il existe deux modes de fonctionnement, selon le modèle d’une machine à coudre. Un appareil peut adopter :

  • Le système à double fil.
  • Une réaction en chaîne.

À noter que tous les types de machine à coudre, y compris les modèles contemporains et anciens, quelle que soit la marque, fonctionnent de la même manière. Ledit principe a déjà été lancé à l’initiative de Walter Hunt depuis près de 200 ans.

La technique de couture à double fil

L’objectif est d’avoir le même résultat qu’avec le point de couture à la main. Néanmoins, au lieu de compter exclusivement sur l’action de l’aiguille, la machine n’a qu’à insérer un fil tout au long du tissu. Ainsi, un nœud se formera automatiquement avec l’intervention du deuxième fil. La formation d’un nœud est donc devenue le secret de la réussite en couture avec une machine.

La formation du point de couture se résume alors comme suit :

  • L’aiguille se charge d’abord du fil supérieur qui est issu de la bobine. Puis, elle procède au piquage du tissu.
  • L’aiguille remonte, après cette toute première étape. Le but étant de faciliter le pliage en boucle du fil.
  • Le crochet rotatif entre en chaîne pour attraper la boucle qui vient juste de se former. Elle doit veiller à ce qu’elle l’entoure.
  • La canette est le fournisseur du second fil, baptisé fil intérieur.
  • Ce nouveau fil est, par la suite, saisi au niveau de la boucle en formation.
  • Pour terminer, l’aiguille remonte de nouveau pour bien serrer le nœud sur le tissu. Tous les éléments s’apprêtent alors à un nouveau cycle.

Les étapes de la synchronisation

Le bon fonctionnement d’une machine à coudre repose surtout sur un mécanisme complexe. Il est constitué des éléments essentiels, notamment les arbres d’entraînement et de manivelles ainsi que les courroies. Ils travaillent ensemble pour que l’action du système de motorisation ouvre vers une action synchronisée.

Les griffes d’entraînement

Elles ont pour rôle de faciliter le déroulement du tissu tout au long de la couture, et ce, entre deux points.

Les courroies et la manivelle

Elles sont issues de l’action du moteur avec l’intervention massive de deux disques. Une roue, allant de pair avec l’arbre d’entraînement en haut de la machine, favorise une action rotative. Elle affecte, par la suite, la manivelle et une deuxième courroie. La première joue un important rôle en matière de piquage du tissu. Elle se charge, en effet, du remontage et de la descente d’un axe vertical qui commande l’aiguille. La deuxième courroie, quant à elle, est reliée à un second arbre d’entraînement. Ces deux éléments s’unissent pour actionner les pièces inférieures de l’engin, et cela, d’une manière synchrone avec le manœuvre de l’aiguille supérieure.

Vous comprendrez à coup sûr comment fonctionne votre machine à coudre, pour qu’elle vous permette de confectionner rapidement tous types de pièces.